top of page
Saints Sacrements

 

Pour la célébration des Saints Sacrements (baptêmes, mariages, confessions, communions), les funérailles ou pour d'autres occasions spéciales, veuillez vous adresser directement au curé de la paroisse, tél. 0779874164

La situation présente

 

"Celui qui prie par habitude, n’éprouve pas de douleurs dans sa prière, mais celui qui prie de tout son cœur connaît bien des épreuves dans la prière : il se trouve en lutte avec l’ennemi, en lutte avec lui-même, avec ses passions, en lutte avec les hommes ; et en tout cela, il s’agit d’être vaillant."

Saint Silouane l’Athonite

«Parfois, nous demandons quelque chose à Dieu, mais nous n'avons pas de patience et nous nous inquiétons. Si nous n'avons pas de Dieu Tout-Puissant, alors nous devrions nous inquiéter. Mais parce que nous avons un Dieu Tout-Puissant, qui a tant d'amour, tant de nourriture. avec Son Sang, nous n'avons pas raison de nous inquiéter.

 

La clé de la prière est de prier avec douleur. Si cela ne fait pas mal, il peut rester des heures sans que sa prière n'apporte de résultats.

 

La vraie prière commence par la douleur, ce n'est pas du plaisir ou du «nirvana». L'homme se tourmente de la bonne manière: il fait mal, il gémit et souffre quand il prie pour l'autre. Souffrir signifie participer, avec le chagrin, à la douleur générale du monde ou d'une personne en particulier. Cette participation et cette douleur, Dieu les récompense par Sa Grâce. Bien sûr, l'homme ne demande pas la grâce, mais elle vient en conséquence, car il participe à la douleur de l'autre ».

 

Saint Paisie l'Agiorithe, "Conseils sur la prière".

bottom of page